Excite

Allergies au pollen : symptômes et traitements

L'allergie au pollen touche un grand nombre de personnes, hommes ou femmes et dans toutes les tranches d'âge. Les médecins et allergologues constatent également que cette allergie tend à se propager dans la population. Les cas se multiplient chaque année. Heureusement, c'est une allergie qui se traite bien. Les allergies au pollen ont des symptômes faciles à identifier et à soigner, même s'ils n'en demeurent pas moins gênants.

L'allergie au pollen est également appelée pollinose. On parle aussi parfois de rhinite allergique (le fameux rhume des foins). Les personnes développant des allergies au pollen présentent les symptômes suivants (tous ou quelques-uns seulement) :

  • démangeaisons du nez ;
  • éternuements violents ;
  • nez bouché ou qui coule ;
  • yeux rougis et larmoiements ;
  • les yeux, le palais ou les oreilles peuvent également gratter ;
  • maux de tête ;
  • fatigue ;
  • difficultés à se concentrer ;
  • troubles du sommeil ;
  • asthme ;
  • conjonctivite ;
  • toux ;
  • prurit.

Cette liste de symptômes n'est pas exhaustive. On peut cependant constater que certains d'entre eux sont particulièrement contraignants et handicapants pour la personne allergique. C'est pourquoi un traitement est indispensable. Un médecin généraliste ou un allergologue sera à même de délivrer une ordonnance pour un traitement à base d'antihistaminiques et d'anti-inflammatoires locaux.

Il existe également des astuces pour prévenir les allergies ou éviter d'être trop en contact avec le pollen :

  • porter des lunettes de soleil et un chapeau/une casquette ;
  • éviter de rouler en voiture avec les vitres ouvertes ;
  • éviter de tondre la pelouse ou d'être dehors au moment où quelqu'un le fait ;
  • porter un masque lors des travaux de jardinage ;
  • ne pas laisser sécher le linge dehors ;
  • aérer la maison tôt le matin plutôt qu'en journée ;
  • ne pas se frotter les yeux ;
  • bien se rincer (ou laver) les cheveux le soir avant d'aller se coucher ;
  • éviter de fumer ou d'aller à la piscine, cela peut aggraver les symptômes ;
  • opter pour des vacances à la mer plutôt qu'à la campagne.

Pour connaître le niveau de pollen dans sa ville, il suffit de se rendre sur le site du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), à l'adresse Pollens.fr.

L'allergie au pollen

Chaque année, de janvier à octobre, différents pollens sont lâchés dans les airs, mais c'est principalement à l'arrivée du printemps que les allergies sont les plus fréquentes, avec la pollinisation des graminées, qu'on appelle aussi "rhume des foins". Il existe plusieurs types de pollens, dont les pollens anémophiles et les pollens entémophiles. Les allergies au pollen ont des symptômes identiques, quel que soit le type de pollen concerné.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016