Excite

American Apparel, son fondateur, Dov Charney, licencié

Les campagnes toutes plus choquantes les unes que les autres ont-elles eu raison du fondateur controversé d'American Apparel, Dov Charney ? Il a été démis de ses fonctions.

Le Canadien Dov Charney est accusé d'être incapable de mettre une fin à la descente infernale des cours boursiers de sa société. Il a été suspendu de ses fonctions de président du conseil d'administration lors de la dernière réunion. Son licenciement sera effectif dans les 30 jours. Un triumvirat a été mis en place. La direction opérationnelle sera sous les ordres de John Luttrell, le directeur financier. La présidence du conseil sera assurée par Allan Mayer et David Danziger. Allan Mayer estime que la compagnie ne se résume pas à un seul homme et qu'elle a encore de beaux jours devant elle.

Lors du communiqué, American Apparel a expliqué qu'une enquête avait été diligentée sur le comportement de son fondateur. Il est également accusé d'harcèlement sexuel. Les campagnes publicitaires, jugées trop sexistes et provocantes, ont mis le feu aux poudres. La presse féminine américaine boycotte pratiquement la marque.

Dov Charney a été surpris de cette décision. Il a décidé de se battre pour récupérer son entreprise mais ses efforts ne seront pas couronnés de succès.

American Apparel est un groupe textile qui a été fondé en 1989 à Montréal et maintenant basé à Los Angeles. La marque produit, pour la plupart, ses vêtements aux Etats-Unis. Mais côté finances, rien ne va plus. American Apparel a perdu 106,3 millions de dollars sur des ventes représentant près de 634 millions. Elle était déficitaire en 2012 et 2011. Quant à son action, qui avait dépassé les 15 dollars, elle est descendue à 0,64 $, d'où une capitalisation boursière de 111 millions de $. American Apparel propose des basiques indémodables. Outre une production américaine, sa politique d'entreprise est basée sur des anti-ateliers clandestins.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016