Excite

Atouts et inconvénients de l'anneau contraceptif

Les pilules contraceptives ont mauvaise presse depuis quelques semaines. Outre les effets indésirables trouvés sur la notice d'utilisation, comme les accidents vasculaires, incompatibilités avec le tabac et le diabète, certaines ont entraîné des décès mais aussi des grossesses à risques et des enfants ayant de graves problèmes de santé lorsqu'elles ont été arrêtées. L'anneau contraceptif peut donc être le moyen de protection idéal pour ne pas tomber enceinte.

L'anneau contraceptif ou vaginal a fait son apparition en 2004. Il délivre les hormones contraceptives, tout comme la pilule. A la différence de cette dernière, il ne risque de n'y avoir aucun oubli. Il est conseillé pour les femmes de moins de 40 ans. Il n'est pas considéré comme un contraceptif local.

L'anneau est souple, il mesure 5,4 cm de diamètre, il est posé pendant une durée de trois semaines. Il se glisse comme un tampon dans le vagin et libère, peu à peu, la même dose qu'une pilule minidosée dans la circulation sanguine. Mais les quantités sont plus faibles et elles sont en continu. Il est équipé d'un réservoir en plastique souple contenant les estrogènes et progestatifs. Au bout de trois semaines, après avoir enlevé l'anneau, les règles se déclenchent. Une semaine plus tard, un nouvel anneau doit être inséré, le même jour de la semaine où il a été ôté. Il est efficace pour éviter tout risque de grossesse.

Avec l'anneau contraceptif, aucune prise de poids n'est constatée. Le cycle est beaucoup mieux contrôlé. Aucun saignement intermédiaire n'apparait, ce qui n'est pas le cas, lors de la prise de la pilule les trois premiers mois.

L'anneau est donc le moyen idéal pour toutes les femmes qui ont tendance à oublier leur pilule.

Les inconvénients

L'anneau contraceptif ne protège en aucun cas des MST et du Sida. Le préservatif est conseillé pour tout rapport sexuel lorsque la relation amoureuse n'est pas encore sûre. Les contre-indications sont les mêmes que pour la pilule. Toutefois, les femmes souffrant de constipation chronique, de prolapsus utérin, ne doivent en aucun cas utiliser ce moyen de contraception. L'anneau vaginal peut être expulsé lors d'un rapport sexuel. Dans ce cas, il suffit juste de le remettre. Il n'est pas non plus remboursé par la Sécurité Sociale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016