Excite

Avoir de la fièvre pendant une grossesse affecte-t-il le bébé ?

Selon une étude réalisée par une équipe de chercheurs danois, les femmes ayant eu la grippe pendant leur grossesse développeraient deux fois plus de risques d’avoir un enfant autiste. Ce même risque peut se multiplier jusqu’à trois fois plus si la fièvre a duré plus d’une semaine. Si les résultats de cette étude sont à prendre avec précautions, un point inquiète généralement les futures mamans : avoir de la fièvre pendant une grossesse affecte-t-il le bébé ?

La fièvre pendant la grossesse

La fièvre est un symptôme assez courant chez la femme enceinte. Notons qu’elle est définie par une température à partir de 38°C. Bien qu’elle soit souvent bénigne, elle doit toujours faire l’objet d’une consultation médicale compte tenu les risques qu’elle fait courir à la grossesse, à la mère et aussi à l’enfant. En effet, ces risques ne sont pas toujours menaçant pour la femme enceinte mais tout dépend de la cause de la fièvre. En revanche, le risque fœtal est beaucoup plus important : possibilité d’accouchement prématuré, transmission de l’infection de mère à l’enfant avec risque d’infection néo-natale, embryopathies, fœtopathies, etc.

Avoir de la fièvre pendant une grossesse affecte-t-il le bébé ?

Si les causes de la fièvre sont infectieuses, les risques varient en fonction du germe responsable et aussi du terme de la grossesse. Donc, il peut n’y avoir aucun impact ou au contraire des risques de fausse couche, de prématurité, des fœtopathies ou encore embryopathies. Plus rarement, la santé de la mère peut être menacée. C’est le cas par exemple de pyélonéphrite (infection bactérienne touchant les reins) ou encore de cause chirurgicale. Pour évaluer les risques, il est fortement conseillé de consulter un médecin. Ce dernier pourra estimer les répercussions chez la mère et l’enfant.

Quid du risque d’autisme ?

La publication de l’étude danoise récemment soulève en effet beaucoup de questions. Avoir de la fièvre pendant une grossesse affecte-t-il le bébé ? D’abord, il faut savoir que l’étude est déjà jugée exploratoire par les autorités américaines. Ce qui veut dire que d’autres études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre comment les infections de la mère influence le risque d’autisme. Quoi qu’il en soit, le mieux est de se faire vacciner contre la grippe pendant la grossesse, rien que pour limiter le risque d’avoir une fièvre.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017