Excite

Chanel défile à Paris

Monsieur Chanel, comme il aime à le penser, étonne une nouvelle fois cette année. Au deuxième jour des présentations des collections, Lagerfeld opte pour un décor blanc, écrin de pureté, où les fleurs se mélangent presque aux modèles.

C’est rue Cambon dans le premier arrondissement de Paris que le couturier entre en piste. Il délaisse Le Grand Palais, non pas par traitrise, mais pour occupation de la salle. Il emballe, charme un public acquis à sa vision de la mode. Une mode où le court sera le must-have de ce printemps été 2009 avec des jupes à plis creux, des micro-vestes, des petites capes dessinant les épaules, peu de place en somme pour le long, quoique…

La robe blanche invite à la transparence, raffinée et sensuelle. Les pétales de fleurs s’y déposent et parsèment la mousseline. Féerique, juste ce qu’il faut de subtile. Puis Lagerfeld crée d’un seul coup un énorme décalage. Le podium laisse place aux leggings (pantalon moulant), robes-tuniques avec un côté précieux. L’harmonie fonctionne, les tuniques éblouissent, brodées de cristal, de pampilles ou de paillettes.

Point d’ombre dans le décor, le noir fait son apparition. Effacé, il souligne d’un trait les silhouettes. Quelques paillettes noires, ça et là, viennent ponctuer le vêtement.

Karl Lagerfeld dans tous ses états

Étaient notamment présentes Milla Jovovich, Jemima Khan, Claudia Schiffer, Laura Smet, Cécile Cassel et Nora Arnezeder. Et puis monsieur Chanel avouait librement que cette collection fut celle du renouveau: "J'ai pensé à l'air du temps, essayé de trouver une interprétation graphique, linéaire, claire, la page blanche, le point zéro et on repart". Spirituel peut-être, le défilé fut en tout cas, un succès incontesté.

Défilé haute couture de Karl Lagerfeld



Photo: Bloomacious, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016