Christian Dior défile à Paris

Sept cents personnes attendaient, impatientes, sous la tente dressée pour l’occasion, le défilé de cet hiver. Dior présentait sa collection printemps été 2009 devant l’œil scintillant du Tout-Paris, lundi 26 janvier.

La haute couture n’est jamais aussi bien représentée qu’à Paris. John Galliano y tempère les modes, invente des concepts, ravit les plus indécises. Le défilé commence et c’est Carla Bruni qui ouvre le bal. Sur l’air de L’amoureuse, les silhouettes s’enchaînent parées de jupes gonflées jaunes, coiffes blanches ou jupes courtes à cerceaux.

Le tableau est magnifique. Le conte de fée enivre. Ça et là, le volumineux entre en action. La métamorphose opère, les manches bouffantes et les cols épais jouent avec la dentelle blanche et les couleurs brutes. Le bleu et le rouge interpellent, le beige et le jaune adoucissent.

John Galliano conserve les modèles qui font sa force depuis des années: les jupes amples, les vestes près du corps et le tailleur. Les inconditionnelles stars étaient également présentes. Dita Von Teese, Marion Cotillard, Michelle Yeoh ou encore le rappeur Kanye West venu apprécier le défilé féminin et masculin.

L’essentiel du défilé fut d’inspiration flamande. Douceur et chaleur ont marqué les créations. Les tableaux étaient de circonstances, beauté révélée et musique ensorcelante, même en temps de crise. "Je pense que c'est plus dur que jamais mais nous devons être là. Nous avons tous besoin de rêver un peu, moi je rêve", souligne John Galliano.

Défilé haute couture de John Galliano



Photo: chrissychristmassnow, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014