Excite

Que faire contre des crises de colites ?

Il existe divers types de crises de colites. Celles concernant la digestion, les colites néphrétiques. Toutes font mal à des degrés divers. La colite est une inflammation du côlon, qui peut être associée à une autre inflammation. Les formes les plus simples sont celles les plus fréquemment rencontrées. Elles se traduisent par des spasmes intestinaux et des troubles du transit.

Les crises de colites peuvent intervenir lors d'abus de laxatifs ou de lavages intestinaux.

Pour contrer des crises de colites spasmodiques, des mesures d'hygiène et alimentaires sont indispensables. Elles peuvent être associées à des produits naturels. Les repas doivent être pris à heures fixes, en étant assis, sans source de conflits. Les aliments doivent être bien mastiqués. Les légumes, tout comme les fruits, doivent être cuits afin d'éviter toute irritation du côlon. Le lait, les plats en sauce, la charcuterie ne font pas bon ménage avec les intestins, tout comme le tabac et les boissons alcoolisées. Contre les colites chroniques, il est conseillé de boire beaucoup d'eau, des jus de légumes, de fruits, de faire un peu de sport, de manger des fibres. Le système digestif et le transit intestinal seront donc capables d'assurer leurs fonctions.

Le stress est également une source de colites, tout comme la constipation. La relaxation, basée sur des exercices de respiration, peut être un bon moyen pour traiter les colites.

Des remèdes naturels sont censés également soulager, comme des infusions de camomille romaine, du jus d'Aloès qui a des vertus anti-inflammatoires, toute comme le magnésium en gélules.

En prenant en compte ces divers éléments, le corps retrouve bien-être et ne souffre plus de ballonnements. Dans le cas où les symptomes persisteraient, la consultation d'un médecin est fortement recommandée.

Les colites aigües

Ces crises de colites ont des origines infectieuses, virales, médicamenteuses, surtout lors d'un traitement par radiothérapie, mais aussi lors d'un problème circulatoire. Ellles peuvent donc se traiter par antibiotiques ou lors d'une intervention chirurgicale, appelée colectomie, après la radiothéraphie. Une colite aigüe peut entraîner une dilatation du côlon et provoquer une colite toxique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016