Excite

Défilé Marc Jacobs automne hiver 2009-2010

À chaque fois, il nous étonne. Cet adepte de l’extravagance classieuse et de l’ironie vestimentaire s’est lâché le temps d’un défilé moins popularisé que l’année passée.

Les photos du défilé sont ici

Le directeur artistique de Louis Vuitton avait tout de même rassemblé plus de 700 personnes (habituellement 2 000) dans une ancienne armurerie du sud de Manhattan. Trié sur le volet, il y avait des professionnels (beaucoup plus nombreux qu’à l’accoutumée) qui emboîtaient le pas des célébrités.

Le tout New York ne pouvait rater le défilé haute couture automne hiver 2009-2010 de Marc Jacobs. Après la Fashion Week, le génie de la mode n’a pas été avar en présentation. Les modèles ont sublimé par leur nombre: soixante contre vingt-cinq au Bryant Park la semaine dernière. Il a également pris tout le monde à contre-pied. Pas de podium, mais des faisceaux lumineux ont joué avec les mannequins.

Le résultat est toujours aussi surprenant. On ne s’en lasse pas. Les modèles longilignes déambulent d’élégance avec de vaporeux chignons de 30 centimètres de haut, dressés comme des i sur des bottines cloutées signées Marc Jacobs himself. Les mini-jupes, les pantalons stylés avec un bout de kilt plissé et les robes moulantes rose fuchsia mélangées au collant vert, on se croyait tantôt dans un univers rétro, tantôt chez Barbie.

Et puis pourquoi repartir les mains vides. Le créateur avait tout prévu, même en temps de crise, une collection est une collection: une panoplie de sacs, des pochettes matelassées violettes, vertes ou mauves.

Marc Jacobs, tout le show



Les coulisses du défilé



Photo: madmoisellejulie.wordpress.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016