Excite

Femmes, rapport mitigé de l'ONU sur leur situation

  • @getty Images

L'ONU a publié un rapport, très mitigé, sur la place, la situation des femmes dans le monde.

Les femmes ne sont toujours pas égales aux hommes, en matière de rémunération, de traitement. Elles subissent des violences autant physiques que verbales. Malgré leurs tentatives d'évolution par l'instruction, le travail, les pays sont nombreux à ne pas reconnaître la femme en tant qu'être humain. L'ONU, qui compte à son actif de nombreuses femmes volontaires pour tenter de faire évoluer cette situation, publie un rapport très mitigé sur la situation des femmes dans le monde.

Images des bombardements en Syrie.

Tous les cinq ans, l'ONU publie son rapport Les femmes dans le monde. Rapport qui prend en compte près de 200 indicateurs dressant un état des lieux de la situation des femmes. Depuis 20 ans, ce dossier établit des données sur le travail non rémunéré, sur les violences faites aux femmes. En 2015, une nouveauté est à noter. Les données concernent 102 pays , soit le plus grand nombre depuis sa création.

Le rapport mitigé laisse toutefois un espoir car des avancées sont à noter mais ce n'est pas assez et la parité est loin d'être acquise. Plus d'un tiers des femmes a subi des violences physiques ou sexuelles. Une violence mondiale mais le sujet est toujours tabou. Seules 10 % osent porter plainte. Une évolution dans la législation est visible puisque 119 pays, contre 104 en 2006, ont une loi contre les violences domestiques, 125 pays contre 90 contre le harcèlement sexuel et 52 contre 32 contre le viol conjugal.

Concernant le marché du travail, les chiffres sont inquiétants. Seules 50 % des femmes en âge de travailler seraient employées, les hommes sont à 77%. Les causes sont le mariage précoce, concernant 40% des femmes dans le monde. L'inégalité est également salariale. Les femmes touchent 70 à 90% du salaire d'un homme pour un même emploi.

Pour les tâches ménagères, les femmes dans les pays en développement y passent trois heures de plus que les hommes. Dans les pays occidentaux, le chiffre tombe à deux. Toujours trop haut !

Les familles monoparentales avec à leurs têtes une femme ont augmenté. Les avantages familiaux développés les aident à assumer les responsabilités incombées. Plus de 100 pays proposent un congé maternité de 14 semaines ou plus.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017