Excite

H&M x Balmain, excuses réclamées

  • @getty Images

La ruée à été énorme dans toutes les boutiques du géant suédois H&M lors de la commercialisation de la collection Balmain. Scènes de chaos, les clientes parisiennes réclament des excuses.

Pire que les soldes ! Pire que le Black Friday ! H&M n'a pas su ou voulu prévoir ce qui se passerait à l'ouverture de ses boutiques partout dans le monde pour la commercialisation bien marketée de la collection, en édition limitée, Balmain. Pourtant, la police était là. Des barrières avaient été placées pour éviter la cohue. Mais dès l'ouverture, tout le monde s'est précipité pour acheter la pièce qu'il lui fallait absolument.

Comment faire carrière chez H&M.

Sur les réseaux sociaux, les commentaires fusent quant à la mauvaise organisation des boutiques parisiennes, boulevard Raspail et sur les Champs-Elysées, de la violence et de l'hystérie vues, des malaises. Certaines étaient là depuis la veille. H&M n’était pas du tout organisé !, pour une. Pour une autre, J'ai été piétinée par quelques personnes. J’ai même perdu une chaussure. Les gens ont cassé les portiques de sécurité en rentrant, c'était tellement n'importe quoi que j'ai cru que ça allait partir en pillage général. Le staff a mis une dizaine de personnes dans un coin, complètement choquées et en pleurs. Une autre confie, Bousculades, insultes, on s’est fait piétiner par des personnes prêtes à tout pour rentrer en premier.

Il semblerait que ces débordements soient dus à quelques personnes voulant acheter les pièces imaginées par Olivier Rousteing pour les revendre ensuite sur les sites, comme Ebay ou Leboncoin, à des sommes faramineuses.

Quoi qu'il en soit, toutes ces clientes bousculées réclament des excuses de la part d'H&M. Car ce qui s'est passé en France n'a pas eu lieu dans d'autres pays, comme les Etats-Unis avec des bracelets de couleurs, des heures à passage fixe. Une internaute avoue vouloir porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017