Excite

Le détail qui tue pour être tendance

Modeuses dans l’âme, Steph' et Virginie ont arpenté les boutiques de Paris à la recherche de la petite Touch' qui fera la différence cet été. Elles ont déniché quelques perles avec une grosse marrade en prime.

Alors Steph', excitée comme une puce, commence avec un cliché horrible: le gilet grosse maille d’hiver avec le chemise et le pantalon à rayures. Là, c’est grave, on ne peut pas porter un truc pareil. Pourtant si, ça déchire. Le dress-code de la rayure Dries Van Noten associée au vintage pull-gilet flocons Dolce & Gabbana, fait des émules.

Du coup Steph' pavoise, elle se permet même une réinterprétation du foulard et du soutif’ fluo en cabine. La Parisienne a plus d’un tour dans son sac, et ça marche. Ce petit côté kitsch est frais, agréable et tape-à-l’œil. Son carré Hermès honteusement pris dans sa bretelle de lingerie rouge, jaune, verte ou bleue est carrément bien pensé.

Sans se laisser abattre, Virginie tente une percée plus sage. Le sac tissu est de retour, exit les Airways Bag, ultra-classe, mais trop encombrant à la plage. Plus ethnique, éthique, développement durable, bref, la Parisienne-bis, opte pour le tissu recyclable. Souvent gratuit, on le trouve n’importe où. Surfant sur la vague, elle propose même les sabots en bois Dior avec les chaussettes-longues. Steph' devient blême.

Autre détail qui tue: la robe longue évasée avec un t-shirt ultra court. Unanimité des fashions, elles adorent. Elles se décident donc à accessoiriser un peu leur tenue. Plein feux sur les bagues colorées, serpentées, bohèmes avec un vernis Camel tout en simplicité.

Puis Steph' grogne en parlant de ses street looks. Elle met à l’honneur Sybil avec son sac Chanel, son gilet Proenza Schouler pour Target et son chapeau Helene Burman. Elle adore aussi la décontraction de Claudia en gilet Balenciaga et sandales Chloé.

Photo: elle.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016