Excite

L'enseigne Camaïeu s'engage au Bangladesh

Chine, Asie, Inde, Afrique du Nord, Europe de l'Est, les enseignes de prêt-à-porter se tournent vers ces nombreux pays pour faire fabriquer leurs vêtements. Elles y trouvent une main d'oeuvre beaucoup moins chère qu'en France. Bien entendu, ces personnes ont besoin de travail, mais si l'on considère la situation en France, de nombreux ouvriers du textile aimeraient également avoir un emploi.

Les coûts sont donc moins importants, les matières premièresutilisées ne sont pas de très bonne qualité. Les enseignes de prêt-à-porter font donc énormément de profit. Mais est-ce que toutes les conditions de sécurité sont réunies dans ces pays afin que les autochtones travaillent en toute quiétude ? Il semblerait que non. Une usine a brûlé au Bangladesh, faisant 1.127 ouvriers victimes.

Les ONG dénoncent les entreprises françaises qui ne s'étaient pas encore engagées pour indemniser les victimes, au contraire des marques comme Primark, El Corte Ingles, Loblaw, PVT, Matalan, Benetton et Premier Clothing.

Est-ce le happening qui a eu lieu devant le magasin Camaïeu de la rue Saint-Lazare (IXe arrondissement) qui a poussé l'enseigne à réagir ?

Pourtant Camaïeu a affirmé n'avoir que quatre fournisseurs au Bangladesh, sur 280 dans le monde – dont 75% en Chine et dans les pays du Bassin méditerranéen. Camaïeu a toutefois décidé de signer l’Accord sur les incendies et la sécurité des bâtiments au Bangladesh, d'indemniser les victimes à hauteur de sa commande de t-shirts de l'année 2012.

Mais Camaïeu joue-t-il franc jeu ? En effet, d'après l'ONG, Peuples Solidaires, des étiquettes de pantalons pour Camaïeu ont été, elles aussi, retrouvées, dans l'incendie.

Si Camaïeu s'engage, est-ce que d'autres enseignes suivront ? Car outre d'indemniser tous les blessés graves ou handicapés à vie, il faut aussi prendre en compte les conditions de travail abominables en vigueur dans ces usines. Le profit et l'externalisation ont du bon mais pas au détriment de la sécurité.

Est-ce que Camaïeu est réellement sûr que les indemnisations versées iront réellement aux victimes, à leurs familles et non dans les poches des gouvernements en place ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016