Excite

L’épilation au banc d’essai

Le poil est résistant, très résistant. Il réapparaît souvent et se fait une place au soleil à côté des tâches de rousseurs, tatouages ou piercings. Le seul hic, c’est que l’on ne veut plus le voir. Alors toutes les méthodes sont bonnes à prendre. Du rasoir aux techniques les plus sophistiquées, la chasse aux poils est ouverte.

Dans notre arsenal de solutions infaillibles anti-poils disgracieux, nous commençons par le rasoir et la cire chaude. Le premier est rapide alors que la deuxième est efficace. Les rasoirs mécaniques sont généralement pris d’assauts par les plus pressées. Conçues spécialement pour elles, ils déposent sur la peau une fine couche d’aloe vera, aux propriétés adoucissantes. Les rasoirs s’accompagnent de mousses ou de gels à raser spécifiques qui hydratent la peau. Un petit inconvénient tout de même, il faut repasser tous les deux jours, de peur que la repousse soit trop visible.

La cire chaude fait la guerre aux poils courts, fins, longs ou drus. Elle arrache tout sur son passage et permet une longévité sans poils de 4 à 6 semaines. La cire s’utilise pour les aisselles, les jambes et le maillot. Vous pouvez à l’ancienne faire chauffer la cire dans une casserole ou mieux, prendre un appareil spécifique, équipé d’un thermostat qui vous évitera de vous brûler et maintiendra régulièrement la cire à la bonne température. L’application se fait très facilement, en étalant le produit sur le long de la jambe. Il n’y a plus qu’à tirer. Si vous ne vous sentez pas capable de le faire, profitez du développement des épilations "home made" (un pot ou un roll-on à faire chauffer au micro-ondes, vendu avec ses bandes de tissu non tissé).

Autre technique dans la suppression du poil: l’épilation orientale. Cette cire naturelle se rince à l'eau et est présentée dans le commerce sous forme de bandelettes, de tube équipé d'un roll-on, ou de pot. Elle peut être utilisée sur toutes les parties du corps, mais elle adhère moins bien aux poils que la cire chaude.

Puis enfin, nous terminons notre tour de chauffe avec l’épilation électrique. Les "arracheurs de poils" vous garantissent 2 à 3 semaines de tranquillité. Beaucoup moins douloureux qu’il y a 3 ans, ils sont munis aujourd’hui de têtes adaptables et spécialement étudiées pour l’épilation des aisselles et du maillot. Leur seul défaut est d’occasionner parfois des boutons sur les peaux fragiles. L’épilateur électrique a l’avantage de capturer les poils les plus courts à la racine et permet d’avoir toujours les jambes nettes entre deux épilations à la cire ou entre deux repousses de poils.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016