Excite

Les 60 ans de Longchamp

En cuir ou en toile, le choix est toujours difficile. L’éternel Longchamp est un goût du luxe parisien, qui porté au bras ou à l’épaule, ébloui. Pour l’anniversaire de ses soixante ans, la marque brille d’un parterre de stars et dévoile sa toute nouvelle campagne.

1948, c’est l’année Longchamp. Jean Cassegrain, le grand-père fonde la maroquinerie de luxe actuel. D’un petit commerce de tabac pour les hommes, il en arrive au plaisir de la femme avec la création de sacs à main en cuir dans les années 80. Son cabas Roseau et son sac Pliage font alors des émules, il en vend douze millions d’exemplaires.

Puis la marque plaît de plus en plus aux jeunes. De la bourgeoise des beaux quartiers, on s’aventure vers le "bobo" ou la simple "modeuse". Les produits Longchamp se vendent comme des petits pains, certainement grâce à l’œil avisé de Sophie Delafontaine, directrice artistique.

Elle fait évolué les produits vers un glamour très paillettes, une sorte de Nouvelle Vague. Pour la sixième saison consécutive, c’est Kate Moss qui s’affiche en Longchamp. L’égérie turbulente fascine et draine un maximum de profits pour l’entreprise.

C’est année, c’est en couple que Kate Moss brille. Avec Gaspard Ulliel, elle pose, insolente, en photographie noir et blanc. Jean Cassegrain, le petit-fils, avait envie d’un peu plus de réalisme.

La marque atteint des records. Plus 16% des ventes en 2007-2008. Longchamp s’exporte aussi beaucoup: États-Unis, Japon, Corée, Amérique latine. La marque doit ouvrir prochainement des boutiques en Chine et au Moyen-Orient (Dubaï, Koweït, Beyrouth…).

Crédit photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016