Excite

Les femmes françaises et leurs dessous

2010 a encore prouvé que la Française accorde une importance toute particulière à ses petits dessous. Explications.

Française et sexy jusqu'au bout des ongles, la Femme de l'Hexagone a dépensé pour sa seule lingerie, en moyenne au cours de l'année 2010, 25 % de plus que l'européenne, soit une moyenne de 100 euros par Française.

Il faut dire que les créateurs de lingerie s'en donnent à cœur joie pour mettre en valeur les formes féminines. Matières, coupes, mais aussi tissages particuliers pour avantager (ou minimiser) les attributs féminins… le corps de la femme n'a jamais été autant sculpté qu'aujourd'hui. Les créateurs de lingerie sont de véritables artistes.

L'engouement pour la lingerie ne cesse de prendre de l'ampleur. Lors du dernier Salon de la lingerie à Paris, les deux tiers des visiteurs étaient Français et plus de mille journalistes ont couvert l'événement ! Chacun y cherchait la pépite exceptionnelle et y découvrait fébrilement les œuvres spectaculaires des plus grandes marques. De même, le concours de lingerie organisé par Triumph n'est pas en reste.

Les lignes Maison close, Charmel, Dément, Catanzaro ne représentent qu'une infime partie des nombreux créateurs de lingerie, et pas des moindres. Le marché de la lingerie est assuré d'avoir encore de beaux jours devant lui.

Plus accessoires que jamais, petits dessous se portent aussi dessus pour un émoi sens-dessus-dessous à qui veut bien y déceler le mode d'expression unique de la séduction. Cette année, la lingerie se veut coquine sans excès, féminine à outrance, un rien rétro. Drapé, lacé, voilé de transparence… le corps se veut nu sans être vu, avec ce soupçon d'audace et d'effronterie sans lesquelles la femme française ne serait ce qu'elle est.

Photo : Triumph (ruedelalingerie.fr)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016