Excite

Louis Vuitton: automne hiver 2009-2010

Autre ville, même influence, show ébouriffant, les eighties ont arpenté le dressing de la jeune parisienne frivole, juste ce qu’il faut de style. Les muses ont été nombreuses pour cette collection: Marie Seznec (Lacroix), Victoire de Castellane (Chanel) et Inès de la Fressange (icône de l’époque).

Le Louvre a été pris en otage. Entre les murs du plus grand musée, des pensées çà et là vagabondaient autour des mannequins, sorte de grand bal où la muse prenait toute sa dimension. Pas une estrade hautement perchée, seulement une allée étroite qui a permis aux modèles d’affectionner quelques allers et retours le long du premier rang.

Côté cour du Louvre, les reines étaient de la partie. Des vestes Péplum, des jupes, des jambières en satin, de la dentelle et des mini-robes, façon Marie-Antoinette avec un bustier au balconnet grivois ont effleuré les peaux délicates des mannequins comme des habitués au podium. Les épaules sont au format XXL et les manteaux cultivent le volumineux en drap de laine rouge et camel.

La collection Vuitton a également été riche en accessoires. Les colliers et ceintures en cuir sont indémodables, tout comme les bottes et cuissardes parsemées de perles et paillettes au talon. Marc Jacobs a usé une fois de plus de couleurs flashies, idéal en période de crise. Le bleu, le rouge et le jaune ont fait oublier l’austérité de collection aux lignes trop droites, trop dures, trop classiques.

La muse parisienne



Photo: style.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016