Excite

Tout savoir sur le maquillage semi-permanent

De plus en plus plébiscité, le maquillage semi-permanent présente l’avantage de gagner du temps chaque jour, et d’être toujours parfait. Reste à savoir combien de temps il dure, quelles sont les contre-indications et les risques d’allergie, s’il peut être utilisé sur toutes les parties du visage et si c’est douloureux ou non.

Se maquiller chaque jour peut vite devenir fastidieux. Sans compter qu’il y a des jours avec et des jours sans !! Rater un trait d’eye-liner et devoir le recommencer alors que le temps presse finit par lasser. On peut tout à fait légitimement désirer un jour passer au maquillage semi-permanent pour des raisons pratiques.

La durée de vie du maquillage semi-permanent est de 2 à 4 ans. Celle-ci est déterminée par la couleur choisie (certains pigments ont une longévité plus importante que d’autres), la qualité de ces pigments, la vitesse de régénération cellulaire et bien entendu la durée d’exposition au soleil et l’emploi ou non d’une protection solaire.

Le maquillage semi-permanent est particulièrement conseillé pour le maquillage du contour des lèvres à condition d’opter pour un trait discret et d’éviter les contrastes trop voyants. Il permet de redonner visuellement du volume à une bouche un peu mince ou au contraire de tricher quelque peu pour atténuer une asymétrie, voire redonner un peu de couleur à des lèvres trop claires.

Il est idéal aussi pour tracer de façon quasi perpétuelle le contour de l’œil et être dispensé du trait de kôhl ou d’eye-liner chaque matin. Là encore il peut aider à agrandir des yeux petits ou à rectifier – toujours visuellement - un regard un peu tombant par exemple.

Pour les sourcils, le maquillage semi-permanent est parfait, surtout pour les personnes dont les sourcils sont particulièrement clairsemés. Grâce à ce pseudo-tatouage spécifique, on peut redonner du volume à la ligne des sourcils, ce qui met en valeur un regard.

Le maquillage semi-permanent est très utilisé pour dessiner sur le visage quelques taches de rousseur au charme fou, ou un grain de beauté ravageur très glamour.

En ce qui concerne les risques d’allergie, on ne peut les nier. Pour mettre toutes les chances de son côté, mieux vaut s’adresser à un professionnel agréé. Il existe des contre-indications qu’il ne faut pas négliger, telles que l’hémophilie, les maladies dermatologiques évolutives, les prothèses cardiaques ou encore la prise d’anticoagulant. Le maquillage semi-permanent ne doit pas être effectué durant la grossesse.

Est-ce que le maquillage semi-permanent fait mal ?

On ne peut pas dire que la pose d'un maquillage semi-permanent soit douloureuse. Il s’agit tout simplement de l’introduction de pigments minéraux dans la couche basse de l’épiderme. Il est donc bien moins profond qu’un tatouage.

Pour ce faire, on utilise une aiguille stérile à usage unique. Les personnes à la sensibilité exacerbée peuvent demander l’application préalable d’un anesthésiant local, bien utile en fonction des zones traitées.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016