Excite

Miss Nationale, une élection peu glamour

La Miss de Geneviève de Fontenay, Miss Nationale n'est pas aussi glamour que Miss France. Retour sur le scandale de l'élection de samedi 13 décembre 2014.

Une semaine après l'élection de Miss France, Miss Nationale, instaurée par Geneviève de Fontenay, est élue. Cette année, cela a eu lieu à Arras. Cette année, un scandale a éclaté lorsque Miss Paris, Allison Evrard, a été consacrée. Une amie d'une Miss en compétition a pris le micro et déclaré, On a quelque chose à vous dire ! Nous n’avons pas pu voter parce que c’était truqué !

Miss France 1961 attaque Geneviève de Fontenay.

Les concurrentes, au nombre de 24, se sont insurgées car Miss Paris était annoncée comme gagnante depuis quelques jours. Miss Nord Pas-de-Calais a déclaré, Le comité ne s’en est pas caché. Nous, on s’est dit qu’en présence des partenaires il ne pouvait pas tricher. On a su juste avant de monter sur scène que ce n’était pas Miss Paris qui devait gagner. Miss Rhône a continué avec ses comparses pour leur chorégraphe et aussi parce que le président du comité pouvait changer d'avis.

Vendredi, selon certaines Miss, la police a dû séparer les représentants de la production et le président du comité. Le soir de l'élection, ce dernier est entré sur scène sur une chaise suite à une mauvaise chute mais dès le résultat annoncé par Julien Lepers, il est parti sans féliciter sa Miss nouvellement élue. L'émission était mal préparée. Marcie Monfret aurait été écartée du jury car elle a accusé le président de propos racistes.

Le producteur Jonathan Pouillet est contre ce résultat. Le jury voulait faire gagner Miss Bretagne mais le comité voulait Miss Paris pour économiser des frais de déplacement.

Face à ce scandale, Allison Evrard a déclaré On méritait toutes de gagner. Le dernier jour, j’avais une pression pas possible à cause de la rumeur. Le comité a eu le mot de la fin. Mais cela semble être la fin pour Miss Nationale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016