Excite

La mode des années 50 : les looks cultes

La seconde guerre mondiale est finie, Elvis Presley fait ses débuts sur scène, l'Affaire Dominici passionne les foules, le premier fast-food ouvre ses portes et côté mode, le blue jean se démocratise et les femmes ont des envies d'élégance et de liberté. Ces années sont riches en événements et la mode années 50 est marquée par de nombreux bouleversements. Plusieurs looks y sont devenus cultes.

La mode années 50 se caractérise par des silhouettes élancées à la taille cintrée. Christian Dior impose son New Look et sa fameuse silhouette en Corolle : épaules rondes, taille cintrée, jupe ample et hanches marquées. Le succès est immédiat, les femmes adoptent aussitôt ces vêtements élégants et féminins qui mettent leurs courbes en valeur. Coco Chanel, de son côté, relance sa maison de Haute Couture. Pour contrer le style Dior, elle crée le tailleur Chanel, très féminin, mais plus strict que ce que propose son concurrent. Le succès de ce tailleur ne s'est jamais démenti, il est aujourd'hui encore vendu et porté.

Autre emblème de la mode des années 50, le Bikini. D'abord décrié et rejeté par les femmes qui le jugeaient vulgaire et peu flatteur, l'ensemble de bain finira par trouver son public au milieu des années 50. Cependant, il faudra attendre les années 60 pour voir les femmes françaises arborer fièrement leurs Bikinis sur les plages. Avant cela, le célèbre deux-pièces était surtout porté par les pin-up et quelques stars du cinéma, dont Marilyn Monroe, Rita Heyworth ou Brigitte Bardot.

C'est dans les années 50 que le blue jean quitte les employés d'usine pour devenir un vêtement de ville. D'abord porté par les "blousons noirs", il symbolise l'émancipation d'une génération fascinée par des acteurs rebelles comme James Dean ou Marlon Brando. Les femmes porteront également le jean, mais il faudra attendre les années 90 pour qu'elles en achètent en quantité égale à celle des hommes.

La fin des années 50 marque un changement de style pour les créateurs. Après la féminité mise en exergue par Christian Dior, on revient à des tenues plus sobres, aux lignes droites et épurées qui ne cherchent plus à coller aux courbes des femmes. Chanel met en avant l'androgynéité, Yves Saint Laurent se démarque de son mentor, Christian Dior, en proposant la collection Trapèze, toute en lignes droites. On observe également un raccourcissement des jupes, laissant entrevoir l'arrivée de la mini-jupe. Mais pour cela, il faudra attendre le début des années 60.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016