Excite

Opium d'Yves Saint-Laurent, un parfum à 24 carats

Le summum du luxe est de posséder un parfum et son flacon issus du domaine de la Haute Parfumerie avec les essences les plus rares et des joyaux des meilleurs artisans bijoutiers. La plus sulfureuse des fragrances, Opium d'Yves Saint-Laurent, interdite à ses débuts à cause de son nom mais qui a su trouver sa clientèle pour devenir un des parfums les plus vendus au monde, sort une édition limitée et numérotée pour les fêtes de fin d'année.

L'histoire d'Opium, un parfum de 1977 de Jean-Louis Sieuzac, est toutefois jalonnée de mécontentes lorsque la fragrance a été réactualisée et le flacon réinterprété. Pour les puristes, Opium et sa nouvelle formule n'ont rien à voir avec l'original, elle est dénaturée. Le créateur du flacon, Pierre Dinant, est également mécontent que l'oeilleton, voulu par Yves Saint-Laurent sur le côté pour son côté asymétrique, se retrouve au centre.

Malgré ces dissonances, Hedi Slimane, le directeur artistique, lance Opium l'objet rare d’Yves Saint Laurent. Objet vraiment rare puisqu'il est édité en 50 exemplaires dans le monde, dont 10 pour la France. La fragrance est enfermée dans un flacon de 50 ml. L'artiste doreuse Manuella Paul Cavallier a été chargée de patiner les 50 flacons de feuille d'or. Un véritable travail d'artiste et un savoir-faire hors du commun puisque les 24 carats ont été apposés à la main. Le jus se trouve ainsi magnifié avec encore plus d'opulence et d'élégance.

Une édition limitée et numérotée, donc rare, a un coût. Les 50 flacons sont vendus au prix de 2 000 € chaque et sont disponibles à compter du 2 décembre 2013. Un véritable objet de collection à garder précieusement quelques années jusqu'à ce qu'il soit revendu plus cher que ce qu'il n'a coûté lors d'une vente aux enchères. Toutefois il reste l'Edition collector 2013 avec son habillage doré.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016