Excite

Que mettre à un enterrement : les 10 erreurs à éviter

L'enterrement est, quelle que soit l'estime que l'on avait pour lui, la cérémonie par laquelle on manifeste notre respect envers un de nos semblables et envers le chagrin que sa perte cause à sa famille. C'est en général une cérémonie pour laquelle on ne se défile pas comme on peut le faire pour les mariages ou d'autres fêtes familiales. C'est aussi la cérémonie au cours de laquelle toute faute de goût sera remarquée et éternellement inscrite dans les mémoires. Que mettre, donc, à un enterrement ; quelles sont les erreurs à éviter ?

Les 10 fautes de goût à ne pas commettre

Traditionnellement, en occident, le noir est la couleur du deuil. Le noir est sobre, modeste et simple. Il permet d'éviter toute erreur. C'est un choix facile et sûr. Mais le temps n'est plus au respect aveugle des convenances et la société occidentale tolère généralement très bien les dérogations à cette règle, si ce n'est dans certains milieux, à vous de voir. Que mettre, donc, à un enterrement ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

  1. Le grand deuil "total look" avec voile de crêpe pour les femmes est à réserver à la famille proche si toutefois elle est très traditionaliste.
  2. Pas de coiffure extravagante, de crête d'Iroquois, de chignon de 30 cm de haut, de coiffure porc-épic ; il faut être discret un jour de funérailles.
  3. Pas de maquillage appuyé, c'est pour les soirées ou les mariages.
  4. Pas d'exhibition de bijoux, d'accessoires bling-bling, de logos de marques ou de groupes de hard-rock ; un enterrement n'est pas un concours de richesse ou d'originalité.
  5. Pas de chapeau extravagant ou de chapeau de plage. S'il était autrefois indispensable, le chapeau noir ne l'est plus. Qu'il soit discret si vous y tenez.
  6. Pas de tenue affriolante : décolleté, robe moulante, incrustations transparentes, lamé paillettes, mini-jupe, cuissardes, bas résille : venir parader serait sans doute l'erreur la plus grave.
  7. Pas de tenue gothique, elles ne marquent pas le respect face au chagrin de la famille, puisqu'il s'agit d'un style permanent. Gardez le noir, ôtez piercing, bijoux et mitaines.
  8. Pas de couleurs vives surtout en assemblage perroquet. Des tons vif altérés, ternis, délavés (vieux rose, brique, jaune topaze, bleu de Prusse, vert mousse...) sont mettables.
  9. Pas de tenue négligée, chemise froissée, taches, chaussures sales...
  10. Et surtout pas de vêtement, d'insigne, d'objet en contradiction avec les idées du défunt. Il peut avoir été, par exemple, anticlérical et le don d'une plaque ou d'une couronne comportant une croix serait de mauvais goût.

Sobriété, modestie, simplicité, dicrétion

Que mettre à un enterrement quand les erreurs à éviter sont éliminées ?

Pour les hommes, ce sera un costume sombre, chemise blanche ou neutre et cravate sombre, T-shirt ou col roulé selon la saison. L'hiver, le pardessus ou le blouson seront sombres et sans motifs voyants. Le jean noir peut passer, surtout pour les adolescent.

Pour les femmes un tailleur ou une robe sombre classique à manche longues ou portée avec un cardigan fera l'affaire. Des accessoires (foulard, ceinture, pochette...) blancs ou beige ne choquent pas. L'été, quand les températures frisent les 30°C une tenue légère, dans la gamme qui va de l'écru au marron est convenable.

Les enfants aussi sont habillés le plus sobrement possible, sans que le noir ou une tenue étriquée leur soit catégoriquement imposée.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016