Excite

Quelle est la différence entre un psychopathe et un sociopathe ?

Sociopathe et psychopathe sont des termes que l'on voit revenir régulièrement dans les médias. De nombreux films, séries ou romans les mettent en scène, car il s'agit d'un sujet qui fascine beaucoup de personnes. Mais quelle est la différence entre un psychopathe et un sociopathe ? Voici quelques éléments de réponse.

Quelle est la différence entre un psychopathe et un sociopathe ? Ces deux termes définissent deux types de troubles du comportement qui peuvent paraître se ressembler. La sociopathie comme la psychopathie désignent un trouble de la personnalité qui se traduit par un comportement antisocial. On note alors un certain rejet des normes sociales, un manque d'empathie et parfois même un mépris des lois et des figures d'autorité. Les personnes atteintes ne ressentent pas non plus la peur, ce qui peut les pousser à adopter des comportements très dangereux. On trouve de nombreux psychopathes et sociopathes parmi les tueurs en série les plus tristement célèbre.

Si dans les deux cas on parle d'un trouble de la personnalité antisociale, il s'agit bien de deux pathologies différentes :

  • Le sociopathe est avant tout un individu qui a du mal à éprouver de l'empathie, pour lui-même comme pour les autres. Il ne ressent pas (ou seulement très peu) les émotions humaines, se montre très impulsif et n'éprouve aucun remords. Il supporte mal la frustration et n'a aucun état d'âme à mentir, manipuler, voler ou blesser. De nombreux criminels sont des sociopathes, ce qui est logique lorsque l'on étudie les caractéristiques de ce trouble de la personnalité. Cependant, tous les sociopathes ne sont pas des criminels, et tous les criminels ne sont pas des sociopathes.
  • Le psychopathe est sociopathe (d'où la confusion entre ces deux termes), puisqu'il exprime tous les symptômes de la sociopathie. Cependant dans son cas le manque d'empathie est plus entier. Là où le sociopathe pourra tout de même ressentir quelques émotions, le psychopathe lui en sera incapable. Des psychologues, criminologues et sociologues avancent l'idée que le sociopathe le devient par son environnement social, tandis que le psychopathe présente des caractéristiques psychologiques particulières dès la naissance.

La psychopathie serait donc innée, alors que la sociopathie découlerait de conditions environnementales défavorables.

Comment traiter ces troubles de la personnalité ?

Après avoir vu quelle est la différence entre un psychopathe et un sociopathe, il est intéressant de se pencher sur les traitements possibles pour soigner ces troubles. Ces deux pathologies sont aujourd'hui encore étudiées et débattues par des psychologues et sociologues. La thérapie peut dans certains cas montrer une amélioration de ce trouble, mais la psychopathie est encore considérée comme incurable. Il est pratiquement impossible de dépister la psychopathie comme la sociopathie, et la prévention est ici inutile. Beaucoup de psychopathes disparaissent de la circulation en vieillissant. Mais c'est surtout parce que leur comportement les aura conduits à l'incarcération, au suicide ou à un accident suite à une prise de risque exagérée. Certains psychopathes et sociopathes apprennent également à s'intégrer, dans une certaine mesure, à la société, avec le temps.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017