Excite

Thomas Tait, le nouveau créateur à suivre

Il est Canadien. Il a remporté le LVMH Prize des jeunes créateurs de mode. Il se nomme Thomas Tait.

Le jury du premier prix organisé par LVMH, le LVMH Prize pour les jeunes créateurs, était composé des plus grands noms de la mode, comme Karl Lagerfeld, Marc Jacobs, Riccardo Tisci, Delphine Arnault, Nicolas Ghesquière, Raf Simons, pour ne citer qu'eux car ils appartiennent, pour la plupart, à des griffes appartenant au grand groupe LVMH.

Pour connaître les résultats, Thomas Tait a coupé ses longs cheveux bruns. Il a reçu des mains de Delphine Arnault, directrice générale de Louis Vuitton et initiatrice du concours, l'étoile Dior réalisée par Jean-Michel Othoniel. Il a également reçu 300 000 € et sera aidé par une équipe du groupe LVMH.

Thomas Tait a 26 ans. Il se destinait à une carrière d'avocat mais après son bac, il se forme en mode au Collège LaSalle à Montréal. Pendant trois ans, il apprendra toutes les techniques du métier. A 20, il part à Londres au Central Saint Martins College . Sa collection de fin d'études est présentée à la Fashion Week qu'il ne quittera plus. Il lance sa griffe en 2010. Il défile dans la capitale britannique depuis 2011. Hussein Chalayan lui a donné envie de faire ce métier, mais aussi John Galliano ou encore Alexander McQueen. Selon lui, ses collections naissent d'une vision et non d'une inspiration. Sa collection printemps-été 2014 montre des vêtements à l'énergie statique. Il travaille énormément le vêtement, sa coupe, son volume et sa structure même s'il ne cherche pas à décrypter son travail.

Thomas Tait a déjà été récompensé. Il a reçu le premier Dorchester Collection Fashion Prize en 2011. Les 25 000 £ lui permettent de produire sa seconde collection. Le succès est bien présent. Des boutiques londoniennes et new-yorkaises commandent ses créations. Les rédactrices de mode ont senti le potentiel du jeune homme. Avec ce nouveau prix, Thomas Tait décide de rester à Londres, pour peut-être défiler dans quelques années à Paris.

Pour le concours, Thomas Tait a présenté un pantalon aux diverses couleurs fragmentées, très féminines, mêlant plat et plissé. Il aime les pièces minimalistes, architecturées.

Deux prix spéciaux LVMH ont été remis. Le premier à Miuniku, une marque créée par deux Indiennes et à Hood by Air, un label de l'Américain, Shayne Oliver. Peter Do, Teruhiro Hasegawa et Flavien Juan Nunez, diplômés d'écoles de mode ont été distingués.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016