Excite

Troubles bipolaires chez la femme enceinte

Le diagnostic des troubles bipolaires chez la femme enceinte ou venant d'accoucher n'est pas toujours facile à poser, ils peuvent être confondus avec une dépression post-partum et la vie des patientes atteintes peut se transformer en vrai cauchemar. Mais une fois prises en charge pour cette maladie, les traitements peuvent vraiment leur permettre de mener une vie normale. Alors comment bien vivre avec des troubles bipolaires ?

Diagnostic

Il arrive que des troubles bipolaires surviennent pendant la grossesse d'une femme ou après son accouchement. Le diagnostic n'est pas facile à établir en raison des dérèglements hormonaux qui surviennent habituellement au cours de la grossesse et qui peuvent entraîner des sautes d'humeur ou une dépression post-partum. Si la dépression est importante et persiste plus de deux semaines, il est préférable de consulter un médecin.

Caractéristiques de la maladie

Les personnes atteintes de troubles bipolaires alternent généralement par périodes cycliques des comportements hyperactifs. Elles sont toujours en action, parlent beaucoup et peuvent ne dormir que très peu. Puis elles entrent dans une phase de dépression souvent sévère, n'ayant plus goût à rien, perdant toute énergie. Des hallucinations visuelles ou auditives peuvent également apparaître. Les troubles bipolaires entraînent parfois des tendances suicidaires, c'est pourquoi une femme enceinte ou jeune maman présentant ces symptômes doit être prise en charge très rapidement.

Traitement

Cette maladie se soigne par plusieurs types de médicaments agissant sur les différents points clés des troubles (humeur, dépression, troubles du sommeil, anxiété, délires...). Une psychothérapie est normalement préconisée en complément du traitement biologique. Bien qu'ils puissent faire peur, les traitements par électrochocs sont efficaces dans le traitement des troubles bipolaires.

Grâce à ces traitements, les patients et mêmes les femmes enceintes parviennent à mener une vie normale. Il est cependant nécessaire de maintenir une surveillance médicale régulière.

Le conjoint et la famille

Voir sa compagne ou une proche atteinte de troubles bipolaires pendant ou après la grossesse est difficile et angoissant. Ses sautes d'humeur parfois impressionnantes sont difficiles à gérer, ainsi que les phases de dépression mais il est important de la soutenir et de l'aider pour une bonne prise en charge thérapeutique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016