Excite

Uma Thurman réclame 15 millions de dollars à Lancôme

Après quatre ans comme égérie de la filiale de L'Oréal, l'actrice américaine estime que son image a été utilisée sans son accord, après la fin d'un contrat qui les liait. Elle réclame donc au groupe français 15 millions de dollars, soit environ 10 millions d'euros.

Uma Thurman a incarné l'image de Lancôme entre 2000 et 2004. Un contrat qui lui a rapporté 5,8 millions de dollars pour les deux premières années, et 3,1 millions chacune des deux année suivantes. Pour la marque, cette collaboration a engendré des centaines d'articles, renforçant son ancrage aux Etats-Unis.

Presque quatre ans après la fin du contrat, l'actrice a attaqué la semaine dernière son ancien employeur qui arait continué à utiliser son image sur des affiches au Canada et des sites web en Asie. Dans un premier temps, Uma Thurman réclamait un million de dollars de dommages et intérêts. Mais quand L'Oréal a décidé de contre-attaquer en poursuivant à son tour la star, celle-ci a répliqué en revoyant à la hausse ses prétentions à 15 millions de dollars.

Dans un communiqué, Lancôme précise que, “si, au-delà de cette date (2004), l'image d'Uma Thurman a été utilisée, il ne peut s'agir que d'une erreur ponctuelle et en aucun cas d'une démarche délibérée ni intentionnelle”. L'Oréal n'explique pas toutefois sur quels griefs il fonde sa poursuite contre Uma Thurman.

'Il est très surprenant que cela vienne d'un groupe comme L'Oréal qui a l'habitude de maîtriser ses stars”, réagit Maxime Hibon, spécialiste de ce gentre de contrats chez Havas Celebrities. Selon lui, l'affaire “risque plutôt de se retourner contre Uma Thurman que contre Lancôme, d'autres marques pourraient se dire: attention, elle est procédurière”. Après des campagnes pour Louis Vuitton, l'actrice américaine endosse actuellement les montres Tag Heuer (LVMH).

Dans ce type de contrats publicitaires, ce sont le plus souvent les entreprises qui reprochent à leurs égéries de ne pas remplir leurs obligations. On se souvient du cas de Dior, furieux de voir Emmanuelle Béart sans maquillage aller soutenir des sans-papiers. L'an dernier, Charlize Theron, ambassadrice de l'horloger Raymond Weil, a été remerciée après avoir été surprise une montre Dior au poignet. Cette année, Lancel a discrètement remplacé Laure Manaudou par Isabelle Adjani après l'apparition sur Internet de photos très dénudées de la nageuse.

photo AFP

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016