Excite

Une cure thermale après un cancer du sein

Les femmes sont nombreuses à être atteintes d'un cancer du sein, 48 800 nouveaux cas sont recensés tous les ans. Ce type de cancer n'est plus forcément synonyme de décès puisque la médecine s'améliore grâce aux traitements, aux dépistages.

Les femmes, atteintes d'un cancer du sein, avec ou sans ablation, subissent un traitement très lourd. Pour leur permettre de reprendre des forces car leur féminité est également en jeu, le Docteur Yves-Jean Bignon a mis en place des soins spécifiques dans les stations thermales. Les patientes sont donc très entourées. Elles bénéficient de soins thermaux, d'aides dispensées par un kinésithérapeute, nutritionniste, psychologue, esthéticienne... La prise en charge est globale pour que la patiente retrouve une bonne hygiène de vie. Grâce à l'eau thermale, les douleurs sont atténuées et les tissus opérés sont assouplis. Les soins thermaux ont également une action bénéfique sur le système immunitaire et diminuent le stress psychologique.

La cure thermale est conseillée aux femmes dont la chimiothérapie a été arrêtée il y a six mois et dont la rémission est complète. Lorsque la phase est évolutive ou lorsque les patientes ne peuvent pas exercer d'activité physique, la cure est contre-indiquée. La cure dure treize jours et comporte quatre soins thermaux par jour, des activités physiques individualisées deux fois par jour, des consultations avec un psychologue, des cours d'éducation nutritionnelle. Les effets de la cure sont bénéfiques sur la santé puisqu'il est prouvé que la qualité du sommeil est améliorée ainsi que l'optimisme.

Certaines stations thermales, dont Vichy, Châtel-Guyon, Mont-Dore, ont déjà mis en place ce genre d'équipe pour accompagner une personne guérie ou en rémission. Car beaucoup peuvent penser que la maladie peut revenir. Elles se sentent abandonnées par les médecins lorsque les soins sont terminés.

Avant d'en arriver à de telles extrémités, alors qu'Octobre Rose, un mois de mobilisation, a bien commencé, les femmes, surtout à partir de 40 ans, doivent effectuer, tous les 2 ans, mammographies et examens approfondis pour prévenir le cancer du sein. En suivant également les conseils de leur gynécologue, cet examen peut être demandé tous les ans, pour une surveillance approfondie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016