Excite

Vogue: halte à la maigreur

Le Times révèle dans son édition du 13 juin que les plus grands stylistes créent des vêtements de plus en plus petits et cherchent donc des mannequins de plus en plus maigres. Dans les colonnes du magazine britannique, c’est la rédactrice en chef de Vogue (édition anglaise) qui dénonce ces pratiques.

Des extraits de lettre sont publiés dans le quotidien. Ils n’avaient pas vocation à être rendus publics, pourtant le sujet est trop brûlant. Alexandra Shulman accuse les créateurs les plus emblématiques: Karl Lagerfeld, John Galliano, Prada, Versace ou encore Yves Saint Laurent et Balenciaga. Tous fabriquent des collections "où la taille des vêtements ne convient même plus aux mannequins vedettes".

Une taille qui a considérablement diminué, "nous devons faire appel à des jeunes filles au squelette proéminent, sans poitrine ni hanches, pour entrer dedans". Et d’ajouter que la pratique de Photoshop devient nécessaire pour "que les mannequins paraissent plus charnus".

Ce débat sur la maigreur, de nombreuses associations la dénoncent depuis 2006. Plusieurs mannequins sont décédés depuis, pour non-alimentation afin de rentrer dans les vêtements. Ces vêtements qui sont "minuscules" et qui doivent pourtant être présents dans le magazine. "Je dois souvent publier des photos de visages en couverture, plutôt que des photos où l'on voit les vêtements, parce que mon lectorat est mal à l'aise face à la taille des mannequins lorsqu'ils sont vus en pied".

Un pas de géant pour Vogue, qui montre l’exemple en prenant une telle position, c’est en tout cas le sentiment d’Emma Healey, responsable de l’organisation caritative Beat (spécialisée dans les désordres alimentaires): "C'est très bien. La controverse sur la taille zéro des mannequins a été un avertissement".

Photo: alva.fried-rice.net

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016